Présentation            Objectifs            Description du programme            Organisation

   Appels à propositions             Recherche de partenaires            Contacts            Liens

PRÉSENTATION DU PROGRAMME MOBILISATEUR

 
   

Le programme présenté ici est le point d'arrivée d'un long effort, qui a associé étroitement les chercheurs et les responsables des institutions et organismes publics des deux rives de la Méditerranée.
En janvier 2002, à la demande de la DRIC (Direction des relations internationales et de la coopération du ministère français de l'Éducation nationale), un séminaire avait réuni à la Maison des Sciences de l'Homme (MSH) trente chercheurs maghrébins et français. L'objectif était de réfléchir ensemble sur la situation actuelle des coopérations en sciences sociales et humaines entre nos pays, et sur les moyens de les développer. Les responsables des institutions et organismes impliqués dans ces coopérations participaient au débat.
Au terme de deux journées de discussion, trois points avaient été acquis :

  • une analyse critique, souvent pessimiste, de la situation actuelle de ces coopération  : des communautés scientifiques qui croyaient se connaître travaillaient de moins en moins ensemble ;
  • la volonté partagée de relancer ces coopérations sur la base d'une égalité entre les partenaires des deux rives, et de les ouvrir aussi largement que possible sur l'extérieur ;
  • la disponibilité du ministère français des Affaires étrangères (MAE) pour appuyer cette relance, sous la forme d'un programme mobilisateur relevant du Fond de Solidarité Prioritaire (FSP).

Trois ans ont passé. Le programme mis au point dans le courant de l'année 2002 par les participants du séminaire a pu être lancé dans les premiers mois de cette année 2005. Un premier appel à propositions a permis au Comité scientifique et au Comité de suivi de sélectionner, à la mi-juin, neuf projets parmi la cinquantaine qui nous était parvenue, dans les délais et sous la forme fixée. Ceux-ci vont pouvoir commencer dès septembre 2005. Le second appel d'offres, que nous lançons maintenant, est ouvert à toutes les équipes : aussi bien à celles dont le projet n'a pas été retenu en juin, qu'à celles que la brièveté des délais avait empêché de candidater. Les projets qui seront retenus en décembre 2005 pourront commencer en février 2006.

Le programme va nous permettre de faire travailler ensemble les chercheurs algériens, marocains, tunisiens et français autour de thématiques fondamentales pour nos sociétés contemporaines, de développer à la fois la recherche, la formation à la recherche, la mobilité des chercheurs et des enseignants, les publications, les traductions et la circulation de l'information scientifique.
Les maîtres mots en sont l'égalité des partenaires, le multilatéralisme, la meilleure connaissance et compréhension de l'autre, le désenclavement de la recherche, l'ouverture sur l'extérieur. Notre ambition fondamentale est de créer, au cours de trois années du projet, les conditions d'une coopération durable entre nos communautés scientifiques.
A nous de nous y engager. Nous vous en remercions par avance.


Maurice Aymard (15 juillet 2005)


 
 
Maison des Sciences de l'Homme